Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - jacrenne

Pages: [1] 2 3 ... 7
1
Attention!!! la decoupe du TPE ne ce fais pas avec un bistouri, cuter ou autre lame de rasoir, car tu vas hacher le TPE qui va partir en morceau. il faut le faire avec un ciseau de très bonne qualité ,qui va faire une découpe précise et propre sans hacher le TPE.
Tu veux dire une paire de ciseaux, je suppose ?
Alors effectivement au bistouri c'est quasiment impossible à couper. Avec mes ciseaux à broder ça coupe, mais il faut prendre soin de bien ouvrir l'entaille initiale pour continuer sinon là aussi ça hache le bord. Et ça va être compliqué d'aller jusqu'au fond comme ça, je pense qu'il faudra que je finisse au bistouri, mais si c'est moche ça ne se verra pas.
Et déjà j'affute mes ciseaux soigneusement à la pierre diamantée.

2
Et en plus pour le poignet, c'est bien ce que je sens à la palpation, c'est vis + écrou, va falloir ouvrir des deux côtés.

3
Bon Blagues à part, merci pour la photo de la main.
Déjà première chose, c'est pas du 6 pans creux mais de l'hexagonal, va falloir ouvrir plus grand, une clé à pipe c'est plus gros qu'une Allen :(
Ensuite je ne descend pas en dessous de 4 mais ça devrait aller. Reste à souhaiter que ce soit du métrique et pas de l'impérial.

Pour les doigts ils sont pas tous attachés au même endroit, là aussi ça complique. D'un autre côté ça permet de commencer par le pouce et voir si on s'en sort.

4
Faute d'inattention pour Allen, c'est corrigé  :-X

Arfff j'en remet une couche :))
On dit une faute d'attention, pas d'inattention. On ne dit pas une faute d'inorthographe.
Sans rancune j'espère :)

5
Je n'avais pas remarqué la vidéo en bas de page, très intéressante. Par contre le pdf n'est pas lisible (chez moi en tout cas).
 
Pour le manchon c'est curieux, j'aurais mis la partie mâle sur le cou et non sur la tête... Mais après avoir démonté une tête je comprends pourquoi : on ne peut rentrer que 15 mm dans la tête, et comme il faut une surface plane pour que la force d'adhérence puisse s'exercer, on aurait eu un axe vraiment court, donc j'inverse mon montage, la partie aimantée sur la tête. Pas besoin de collerette sur cette partie puisqu'on arrivera en butée. Donc ici je ne garde que 15 mm de tige filetée, et 25 pour le cou.

J'ai en outre mesuré (par soustraction) un espace d'environ 5 mm entre la partie filetée de la tête et celle du cou une fois la tête vissée à fond, j'ai donc la place pour une collerette sur le cou, et mon système de maintien en station debout sera bien fixé. Et ma tige filetée rentre de 20 mm dans le cou. Ici on arrive en butée à 38 mm, donc je pense rentrer d'abord une longueur de 18 mm de tige filetée pleine (en fait une vis recoupée, pour ne pas acheter 1 m de tige), avec une petite fente pour la visser avec un tournevis plat, ce qui me fera une belle surface de contact avec la partie aimantée de la tête. Puis je met ma tige filetée creuse.

Il y a un autre détail qui est plus visible que sur les photos : la partie aimantée est assez longue, en tout cas plus que le cm que j'avais prévu, ce qui est justifié notamment par le jeu de 5 mm, donc je rallonge mon tube de 12 à 39 mm et je fais dépasser le ou les aimants de 1 mm. Pourquoi ? Pour avoir une rotation plus aisée, seule la surface de l'aimant touchera la surface d'appui. J'ai donc une tige aimantée de 40 mm, 15 dans la tête et 25 en dehors, dont 20 rentrent dans le cou. Cette longueur de 20 n'a aucune utilité en terme de force d'adhérence, puisque celle-ci est axiale et non radiale, mais elle assure une meilleure stabilité et permet d'arriver en butée dans le cou.

Par contre je ne met pas de rondelle de feutre, ça me semble inutile, étant donné que la partie inférieure de la tête est évidée (en tout cas chez WMDoll), seul le tour du cou frotte contre la tête, ce qui fait peu. Et je ne met pas non plus de joint torique, je ne vois vraiment pas son utilité.

Et je pense que je mettrai 2 aimants par tête, quoique je puisse aller jusqu'à 4, il y a la place. Mais une force de près de 16 kg ça risque de faire beaucoup. :) Ou alors j'en mets 3 de 10, 1 de 5 et 1 de 4, comme ça ils sont en butée dans la tête et je mets une petite rondelle de feutre dans le cou pour protéger la surface de contact. Force d'adhérence 15 kg diminuée par le feutre.

Et comme tout sera en butée quasiment pas besoin de coller, hormis le tube de 12 dans sa tige.

Coût :
4,80 € d'aimants - en réalité plus puisqu'il faut acheter en quantité, mais on n'a jamais trop d'aimants sur la porte du frigo :), et puis on peut ne pas en mettre tant, si on ne met que 2 de 10 ça fait 1,20 à peine
50 cts pour l"écrou et autant pour la vis
le pb est le tube de 12 mais c'est un truc auquel je trouverai bien un usage un jour.


6
Merci pour le lien pour la vidéo je regarderai ça un peu plus tard, ce n'est pas le genre de truc que j'ai envie de voir en buvant mon café :)
Et merci beaucoup également pour avoir demandé des renseignements.
Pour la colle j'en ai 2 petits flacons, mais ils sont loin d'être remplis, environ 1 cm dans chaque.
Je pense que je vais commencer par le poignet, ça me donnera une idée de la consommation en colle. Et à ce propos, est-il possible de demander également de quel côté je dois inciser ; côté pouce, auriculaire ou les deux ?

Dernier point, je me permet une petite remarque : on dit clé Allen (du nom de la société américaine qui a déposé le brevet), ou BTR (autre société) ou, plus génériquement, clé mâle six pans.

7
Et au passage j'en profite pour dire que j'ai très apprécié l'article "Les usines de poupées sexuelles chinoises" qui, bien qu'il ne réponde pas aux questions que je pose ici, donne cependant pas mal de pistes sur comment intervenir. Les pistolets à air chaud et autres instruments chauffants semblent bien marcher, alors pour les incisions en profondeur que je vais devoir faire je pense tester sur un bout de tpe de la trousse de secours un bistouri chauffant, celui de ma trousse de pyrogravure.

J'aurais aimé pouvoir laisser un commentaire appréciateur sur cet article, mais pas possible, tant pis je le fais ici.

8
Pour les doigts, la solution serait donc d'inciser l'intérieur de la paume, au niveau de l'articulation carpe/métacarpe, de mettre un petit coup de perceuse pour légèrement agrandir le trou, pour permettre l'injection d'une colle cyano-acrilate en gel. Mon pied à coulisse me dit que le fil de fer torsadé fait environ 3 mm de diamètre (difficile de mesurer précisément une torsade). Donc en perçant à 3,5 ça devrait faire le taf...

Croisons les doigts (les nôtre, pas les siens :))

9
Question subsidiaire : il va me falloir une grosse quantité de colle pour ces grosses chirurgies. Est-il envisageable que je puisse acheter la colle autrement que dans les minuscules bidons proposés ?

10
Bon j'ai du mal m'expliquer.
On va dire que les tubes qui vont du cou aux épaules sont les omoplates. Elles pivotent haut/bas avec un serrage vis/écrou. OK. Mais le pivot avant/arrière se fait manifestement dans les deux tubes soudés sur le tube de la colonne vertébrale. Et à mon avis le bras gauche est sorti de son logement, donc il va falloir que je l'y remette, mais avant d'intervenir, je voudrais vraiment savoir où je vais, et il y a trop d'épaisseur pour que puisse comprendre à la simple palpation :(

11
Super merci, je vois mieux où l'épaule a lâché. Y aurait-il moyen d'avoir une vue arrière, j'ai comme l'impression qu'il doit y avoir un écrou de serrage pour régler le pivotement des épaules avant/arrière. Si pas possible, tant pis, je ferai comme si j'avais bien deviné :)

12
C'est bien ce que je disais, vous ne margez pas énorme.
Et que vous l'offriez est une chose, mais que l'on veuille en rajouter un après achat en est une autre.
Les feutres autocollants ne seront pas d'un surcoût énorme, et quant au téflon c'est un truc qui pour moi a fait la preuve de son inefficacité. Dans tout ce que j'ai pu fabriquer avec, à part pour les coulisses des bourdons de mes cornemuses, et encore... Je préfère nettement la pâte à joint + filasse, pour la plomberie, mais dans le cas du manchon ce sera du frein filet, qui empêchera que la tige filetée ne bouge.

13
Merci mais j'airais eu besoin de voir aussi les mains.
Tu as un lien pour la vidéo ?

Et pour l'épaule il faut que je teste plus avant parce que je ne peux pas croire que le tube se soit cassé en deux au milieu. Les miennes sont avec l'option épaules articulées, j'aurais dû préciser, ainsi que station debout.

14
Ha j'ai oublié l'écrou (1,20 € en GSB) et le joint torique (30 ct), on devrait pouvoir trouver ça en SAV de GSB.

Donc, total hors collage ou brasure : 4,50 €.

15
Bon alors voici le concept, qu'il reste probablement à affiner, et que je n'ai pas encore terminé.

J'ai la chance d'avoir reçu avec une de mes chéries une tige filetée de fixation de la tête en trop, elle trainait au fond du colis, et la pauvre chérie avait une joue toute enfoncée mais c'est revenu à la normale mais il aura fallu quelques semaines... Mais du coup je peux bricoler tranquillement sans avoir une tête démontée.

Je préviens tout de suite il faut un peu de matériel.

1 - J'ai repercé l'intérieur de la tige pour la mettre à 12 mm, elle en fait un tout petit peu moins et ce n'est pas standard. Même avec la perceuse à colonne et une bonne lubrification c'est chaud. J'avais mis la tige directement dans l'étau mais à partir de la moitié ça forçait beaucoup et la tige s'est mise à tourner dans l'étau, ça m'a bien aplati le filetage. J'ai dû bien forcer pour réussir à faire passer un écrou tout du long, mais en contrepartie ça ne bougera pas une fois fixé sur la belle. Pour les suivants je mettrai la tige dans un écrou de M16 pour éviter ça.

2 - Il y aura logiquement 20 mm de tige dans le cou et autant dans la tête. Donc je coupe en deux, je coupe également mon écrou en deux et je diminue l'épaisseur des moitié pour avoir un écrou extra-plat, mais cependant solide. Pourquoi ? D'une part pour pouvoir facilement visser les tiges en place et d'autre part pour avoir une collerette qui non seulement empêchera les tiges d'aller trop loin, mais aussi pour maintenir mon système de sécurisation de la position debout. Mains il faut d'abord que je teste si ça va passer en hauteur sans décoller la tête du cou :)

3 - L'aimantation sera en néodyme bien entendu, mais comme ces aimants sont d'une part fragile et d'autre part la hauteur maximum que j'ai trouvé est de 10 mm, j'insère dans la tige du cou un tube inox de diamètre extérieur de 12 mm et 10 intérieur, et d'une longueur de 30 mm (donc 10 mm dépassent) et je met dans cette partie qui dépasse un aimant disque de 10 mm de diamètre par 10 mm de haut. Je pense que je sécuriserai sa position en rajoutant encore un bout de tube mais de diamètre extérieur de 10 mm. Force d'adhérence de cet aimant : 3,9 kg.

4 - Pour assurer une bonne aimantation il me faut soit une surface métallique bien plane à l'intérieur de la tige de tête, soit un second aimant, par exemple 12x3, force d'adhérence 2,4 kg. Je ne sais pas quelle force est idéale... Ce n'est pas indiqué sur la boutique. Là aussi, petit bout de tube à l'arrière de l'aimant pour sécuriser sa position.

Hormis les demi-écrous que je vais braser, le reste sera fixé à l'époxy bi-composant, les aimants se démagnétisent à la chaleur.

Coût de l'opération :
- 92 ct HT pour l'aimant de 10x10 mais il faut acheter par 5 ;
- 35 ct HT pour le 12x3 mais il faut acheter par 10 ;
- 6,50 € de livraison ;
- tube inox livraison comprise 30 € mais longueur 2 m.

Soit environ 3 € par connecteur, frais de livraison compris. Mais pour tout amortir il faudrait que j'en fabrique 50 :)

Mais si d'autres sont intéressés, j'achète en quantité et je revends à l'unité.

Pages: [1] 2 3 ... 7